La nouvelle exposition « Promesses d’un visage » des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique, nous propose une plongée de six siècles dans l’art du portrait. À travers les œuvres d’artistes tels que : Memling, Rubens, Van Dyck, Rembrandt, Gauguin, Ensor, Chagall, Delvaux, Bacon, Tuymans, Borremans, Fabre…

Nous redécouvrons quelques chefs-d’œuvre de l’incroyable collection trop souvent sous-estimée, des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique. L’exposition se veut interactive pour un large public, adepte du selfie et autre drôlerie de notre époque. Malgré son interactivité amusante, l’exposition manque cruellement d’un sens profond.

Hans Memling, Portrait of Willem Moreel, ca.1482
Paul Gauguin, Portrait of Suzanne Bambridge, 1891

Au lieu d’alimenter les selfies à gogo et les #, le musée aurait pu donner une autre dimension à l’exposition.
Malgré le porté par le musée a un publique manque d’intérêt que le musée porte à un public plus intellectuel, on peut noter trois points très intéressants, tel que le retour d’un artiste pas assez connu comme René Guiette, la présentation d’artistes contemporains Belges, dont le musée s’est toujours voulu défenseur, tel que Tuymans, Borremans et Fabre et le point le plus important pour moi, est le grand retour d’une œuvre de l’artiste français Paul Gauguin, l’œuvre a pu être restaurée avec l’aide de généreux donateurs.

En conclusion, pour vous donner matière à réfléchir, j’aimerais encore une fois vous citer Charles Baudelaire, « La plupart des beaux portraits qui nous restent des temps anciens sont revêtus des costumes de leur époque. Ils sont parfaitement harmonieux parce que le costume, la coiffure et même le geste, le regard et le sourire (chaque époque a son port, son regard et son sourire) forme un tout d’un complète vitalité ».

By Artus Mundi

 

Promesses d’un visage
L’art du portrait des primitifs flamands au selfie.
Du 23 Mars au15 Juillet 2018
Au Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique
Rue de la régence, 3
1000 Bruxelles

 

EN. The exhibition “Promises of a Face” retraces more than six centuries of portraiture, through paintings, drawings, sculptures and photographs from the collections of the Royal Museums of Fine Arts of Belgium, as well as invited works. More info.

Michaël Borremans, The man, 2015
René Guiette, Figure, 1948